Professeur de sociologie à l’INALCO, Ji Zhe dirige le Centre d’études interdisciplinaires sur le bouddhisme depuis 2016. Ses recherches en cours abordent certains aspects fondamentaux de la reconfiguration du religieux dans un monde chinois sous l’effet des bouleversements planétaires contemporains, tels que le renouveau du bouddhisme à l’époque post-maoïste, la laïcisation et la sécularisation en Chine, ainsi que la transnationalisation des religions chinoises. En 2014, il a été nommé membre junior de l’Institut universitaire de France. Parmi ses publications récentes, il y a notamment Religion, modernité et temporalité: une sociologie du bouddhisme chan contemporain (CNRS Editions, 2016) ; Making Saints in Modern China (codirigé avec David Ownby et Vincent Goossaert, Oxford University Press, 2017) ; Buddhism after Mao: Negotiations, Continuities, and Reinventions (co-dirigé avec Gareth Fisher et André Laliberté, University of Hawai‘i Press, 2019).

Voir aussi : http://www.inalco.fr/enseignant-chercheur/zhe-ji